Comment évolue le rôle du directeur financier ?

Un long parcours universitaire et une expérience conséquente sont requis pour devenir directeur administratif et financier (DAF). Quels sont les cursus à privilégier ? Quels genres d’expériences sont attendus par les recruteurs ? Quelles évolutions professionnelles peuvent être envisageables ? Notre fiche métier sur la fonction de directeur financier fait le point.

Vue d’ensemble des formations

Le poste de directeur financier est accessible à des postulants titulaires au minimum d’un bac+5, le plus souvent en gestion, finance et comptabilité. Le parcours favori reste le passage par une grande école dont la formation exigeante donne directement accès à des postes clés dans le domaine de la finance. Les Ecoles de commerces et de gestion, comme l’ESCG ou l’HEC, peuvent notamment proposer un Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG), idéal pour être promu à des postes à responsabilités dans ces deux domaines. Bénéficier de cette formation en alternance est incontestablement un atout majeur au vu de l’expérience et du réseau professionnel que cette dernière permet d’acquérir.

Les attentes en terme d’expérience

Un bagage universitaire est loin d’être suffisant pour prétendre au poste de directeur financier. Un passage préalable en cabinet d’expertise ou d’audit semble incontournable. Une expérience initiale sur des postes plus spécifiques en contrôle de gestion ou en consolidation est également envisageable. Le postulant devra pouvoir mettre en avant plusieurs projets fondamentaux qu’il aura déjà menés à bien et démontrer ainsi une constante progression au cours de sa carrière.

Les candidats au poste de DAF peuvent notamment témoigner de leurs compétences grâce à une expérience en tant que responsable du contrôle de gestion, contrôleur financier, manager confirmé au sein d’un grand cabinet d’audit ou directeur comptable.

Les évolutions professionnelles

Après quelques années d’exercice, un directeur financier peut envisager une évolution de carrière vers des postes plus élevés au niveau hiérarchique. Ainsi, il peut accéder à la direction générale de l’entreprise mais également briguer la fonction de directeur général en charge des finances, de directeur financier Europe ou international ou d’autres postes équivalents.

Quant au métier de DAF, il tend à évoluer au fil des années. On constate notamment un renforcement des compétences techniques (par exemple, le montage de financement par LBO), de la maîtrise des risques (amélioration des outils de contrôle et process) et de la dimension stratégique (détection de conjonctures propices au développement). L’essor des transactions internationales est quant à lui devenu incontournable.

Source: https://www.michaelpage.fr/advice/metiers/finance-comptabilite/comment-%C3%A9volue-le-r%C3%B4le-du-directeur-financier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *